Accueil Liste des offres Aperçu de l'offre
Mis en ligne dépuis le: 05/10/2021
Postuler maintenant
EXPERT(E) EN DEVELOPPEMENT SOCIAL ET CRISES PASTORALES
Autres
Référence: PMH5W9OI9Y
Date limite: 15/10/2021

Détails de l'offre

Ville: N'Djamena
Pays: Tchad
Type de contrat: cdd

Candidat préféré

Niveau professionnelle: Aucune précision
Diplôme: LICENCE
Exp. Minimum: 1
Permis de conduire: Poids léger

Langues

Français

Description de l'offre

MISSIONS
L'Expert(e) en développement social et crises sociales, sera recruté sur une base concurrentielle, et placé sous l'autorité directe du Coordonnateur/trice National(e) et la supervision du Directeur Technique. il/elle sera responsable de l'organisation, l'animation, de la coordination, du suivi et de l'évaluation des activités prévues dans la composante 4 « Amélioration de l'inclusion sociale et économique, femmes et jeunes » et de certaines interventions prévues dans la Composante 5 « aspect prévention/gestion des crises » en matière d'appui à l’UCP et aux acteurs institutionnels dans l'amélioration de la gestion des crises pastorales.
L'Expert en Développement Social et Crises pastorale devra assurer les tâches essentielles suivantes :
 Planifier de façon pluriannuelle et annuelle (PTBA) les activités de la C4, ainsi que de la C5 (en lien avec la prévention et réponse aux crises) ;
 Elaborer annuellement le projet d’activités de ces composantes/sous­ composantes ;
 Analyser et appuyer le cas échéant la Direction Technique d’ancrage et les autres acteurs institutionnels dans la planification respective des activités correspondantes ;
 Elaborer des rapports périodiques d'avancement de ces activités ;
 Suivre les avancées et le rapportage en matière d'indicateurs-clés de suivi-évaluation de ces activités, du Cadre de résultats (COR) et hors COR, suivant les fréquences et formats prévus dans le Manuel de Suivi-Evaluation ; veiller à la qualité/fiabilité des rapportages respectif sur ces sous-composantes/volets/activités ;
 Proposer des ajustements le cas échéant des activités de Suivi-évaluation en lien avec ces composantes/activités ;
 Coordonner l'évaluation des activités de la C4 et prévention/gestion des crises dans leur ensemble ;
 En lien avec le/la responsable en communication, assurer la revue des messages techniques liés à ces composantes/activités, l'élaboration de notes de synthèses, ainsi que la diffusion de messages clés/résultats/impacts liés à ces composantes/activités ;
 Sur la Composante 4 : amélioration de l'inclusion sociale et économique, femmes et jeunes :
Taches techniques :
 Coordonner, suivre et évaluer les activités prévues dans le cadre de la C4 ;
 Coordonner la mise en œuvre des activités liées à la C4, y compris :
 Suivre la mise en œuvre des activités et d'appuis techniques ciblés bénéficiaires, y compris :
 Analyse des besoins critiques en matière d'appuis techniques ciblés et inclusion dans les programmes d'activités ;
 Travail étroit avec les institutions nationales pertinentes visant à assurer des synergies en matière de renforcement des capacités et inclusion dans les activités ;
 Contribuer à la mise en œuvre d'études sur les thèmes critiques pour le projet (e.g. études de vulnérabilité des populations pastorales, amélioration des approches visant à inclure efficacement les populations pastorales dans les registres d'état civile ou sociaux,) ;
 Appuis au développement d'opérations innovantes de formation technique et professionnelle adaptées aux populations pastorales, programmes d’alphabétisation fonctionnelle, etc. ;
 Elaboration et diffusion de manuels/notes/guides de bonnes pratiques ;
 Exploitation renforcée et adaptée aux besoins et capacités des outils numériques au en lien avec la C4 ;
 Développement et partage de connaissances/expériences :
- Organisation/participation aux ateliers/forums/conférences de partage de connaissance et expériences et de capitalisation thématique de niveau régional (y compris les ETP - Entretiens techniques du PRAPS-) ;
- Organisation/participation à des voyages d'études (zone ClLSS et extérieurs) ; échanges d'expérience avec les autres pays (visites croisées, ateliers.) ;
 Elaborer des éléments du plan d'acquisition des biens, services et travaux relatifs à la composante 4 ;
 Appuyer le PRAPS et le MEPA par des avis et des analyses des documents et correspondances en lien avec ces thématiques qui nécessitent une prise de décision ;
 Servir d'interface et interagir régulièrement avec d'autres programmes stratégiques nationaux et régionaux en lien avec la C4 (y compris les programmes spécialisés sur les populations vulnérables, programmes de formation professionnelle, d'inclusion sociale, de diversification des revenus en milieu rural, etc.)
 Sur la Composante 5 (aspect prévention/gestion des crises) :
Taches techniques :
 Coordonner, suivre et évaluer les activités prévues dans le cadre de la composante 5 axées sur la prévention/gestion des crises
 Coordonner la mise en œuvre des activités liées à la prévention/gestion des crises, y compris :
 Suivi de la mise en œuvre des activités et des appuis techniques cibles aux bénéficiaires, y compris Renforcement de la reconnaissance du pastoralisme et des organisations pastorales dans tous les piliers de la Charte pour la prévention et la gestion des Crises alimentaires au Sahel et en Afrique de l'ouest ;
 Contribuer à l’Harmonisation des méthodologies d'analyse de la vulnérabilité ; Elaboration des outils HEA avec l'intégration de la dimension pastoralisme dans le suivi de la vulnérabilité/résilience et dans le cadre harmonisé ;
 Renforcement des systèmes d'information et de prévention des risques naturels, et climatiques et de sécurisation alimentaire et nutritionnelle ;
 Appuis dans l'évaluation des dispositifs actuels nationaux et régionaux de prévention et de gestion des crises ;
 Appui dans le développement et l'amélioration des systèmes d'information sur la résilience en contribuant à :
- Caractériser l'insécurité alimentaire ou la vulnérabilité des populations à travers les outils d'analyse (CH, HEA, matrice d'analyse des risques) ;
- Suivre et caractériser la résilience des écosystèmes par le biais d'études diachroniques ;
 Capitaliser les bonnes pratiques des systèmes d'alerte au niveau local ; Aider les pays à apporter des réponses appropriées pour accroitre la résilience (option d'adaptation, d'atténuation, mise à l'échelle/impact, suivi évaluation)
 Appui à la mise en place des systèmes d'alerte précoce incluant la dimension pastoralisme ;
 Formation à l'élaboration de plans d'intervention rapide inclusifs ; Mise en place et déroulement d'un ensemble de formations sur le module LEGS pour l'ensemble du PRAPS.
 Capitalisation et partage des initiatives nationales ;
 Organisation de voyage d'étude ;
 Elaborer des éléments du plan de passation des marchés, services et travaux relatifs à la C4 ;
 Appuyer le PRAPS et le MEPA par des avis et des analyses des documents et correspondances en lien avec ces thématiques qui nécessitent une prise de décision ;
 Servir d'interface et interagir régulièrement avec d'autres programmes stratégiques en lien avec la prévention et la gestion des crises.
PROFIL DU POSTE
-Être titulaire d’un diplôme universitaire : Bac + 3 minimum en ingénierie/sciences sociales, sociologie, socio­ économie, économie ou tout autre profil similaire avec des qualifications et expériences avérées dans le domaine de l'inclusion économique et sociale de populations vulnérables, ainsi que de prévention et gestion des crises ;
-Justifier d'une bonne expérience (au moins 10 ans) en lien avec les problématiques de formation technique et professionnelle, de création d'emploi des jeunes et d'autonomisation des femmes en milieu rural (une expérience avec le milieu pastoral est souhaitable) ;
-Justifier d'une bonne expérience (au moins 5 ans) dans la problématique de la prévention et gestion des crises (sécurité alimentaire), y compris renforcement et opérationnalisation des systèmes d'alerte précoce, l'élaboration et la mise en œuvre des plans de contingence, la mobilisation d'aides d'urgence (en lien avec les populations rurales, pastorales préférablement) ;
-Avoir une expérience dans la mise en œuvre de projets financés par des bailleurs de fonds multilatéraux ; une expérience avec la Banque mondiale serait un avantage ;
-Disposer de qualifications et/ou expériences avérées dans le domaine de l'inclusion sociale des populations vulnérables et du développement de programmes adaptés, en lien avec les acteurs clés du secteur public (gouvernement et institutions spécialisées), milieu associatif, etc. ;
-Disposer de très bonnes connaissances du contexte des politiques et stratégies nationales en matière de genre, d'emploi des jeunes et d'autonomisation des femmes ;
-Être âgé(e) d'au moins 35 ans et de 50 ans au plus à la date du premier recrutement au CILSS et sans limitation d'âge pour les candidatures internes ;
-Être de nationalité tchadienne et cadre du Ministère de l’Elevage et des Productions Animales.

QUALITES REQUISES
 Dynamisme, capacité de mobiliser des équipes nationales et partenaires, esprit d'innovation ; intérêt et expérience avérée dans l'utilisation des nouvelles technologies, notamment numériques ;
 Capacités de synthèse, d'analyse et de conceptualisation ;
 Disposer d'une excellente capacité de communication orale et écrite en ce qui concerne les questions techniques dans l'une des langues officielles des pays du CILSS ; la maitrise du français est nécessaire ; une maîtrise avérée de la langue anglaise est un plus ;
 Très bonne connaissance et maîtrise de l'outil informatique (notamment les logiciels Word, Excel, etc.) ;
 Bonne condition physique avec aptitudes à effectuer de fréquents déplacements dans les pays d'intervention du PRAPS 2.
 Disposer de très bonnes connaissances du contexte des politiques et stratégies nationales en matière de genre, d'emploi des jeunes et d'autonomisation des femmes ;
 Très bonnes connaissances du contexte de l'aide en situation de crise, en particulier une bonne connaissance du système des Nations Unies, des acteurs des interventions en situation de crise (PAM, ONGs d'urgence), des travaux entrepris à l'échelle régionale pour harmoniser les approches (notamment Cadre Harmonisé, Charte PREGEC) et outils (SPHERE, LEGS, etc.) ;
 Aptitude à travailler avec les institutions habituellement engagées dans la prévention et gestion des situations de crise (SISAAP, SIPSA, ONGs, FEWS-NET, FAO, PAM.) et ;
 Capacité à nouer des contacts et mettre en place des collaborations opérationnelles (y compris au­ delà de la zone d'intervention du PRAPS-2) avec les autres initiatives traitant des mêmes sujets.

Les postes à pouvoir ont une durée de six (6) ans. Les contrats initiaux sont d’un (1) an renouvelable, avec une période d'essai de six mois la première année.
Lieu de travail :
Les postes sont basés au siège du Projet, à N’Djamena, au TCHAD avec des déplacements dans la zone d'intervention du projet.

COMPOSITION DES DOSSIERS
-Un CV détaillé, sincère, daté et signé + contacts (téléphone + adresse électronique) de trois (03) personnes de référence ;
-Une lettre de motivation adressée au chef de file du Groupement SECAM-HUMAN PROJECT, datée et signée ;
-Copie légalisée du diplôme exigé ;
-Copie de la carte nationale d’identité ou du passeport valide ;
-Copie des attestations ou certificats de travail.

NB: les candidats déclarés admis fourniront les copies conformes à l’original des documents demandés ci-dessus et complèteront leur dossier avec un casier judiciaire en cours de validité ; quatre (04) photos d’identité et un certificat de nationalité, à l’issue d’une enquête de moralité.

Les candidats devront obligatoirement faire deux dépôts :
- Dépôt physique : Cabinet ACEA Sarl, sis au Quartier Abena, derrière l’Hôtel Sherabel, non loin du Café des transformateur, Rue 5739, Porte 186 – N’Djamena, République du Tchad.

- Dépôt sur le lien suivant : www.databases.humanprojectbf.com (Cliquez sur espace candidat, ensuite cliquez sur créer votre compte puis renseignez les différents champs, insérez votre mail et un mot de passe puis validez, un mail de confirmation vous sera envoyé dans votre boite mail, vérifiez puis confirmez votre inscription dans votre boîte mail).

Le dépôt électronique des dossiers se fait en un seul fichier scanné en PDF et attaché à la création du compte dans la partie CV.
Application mobile :https://play.google.com/store/apps/details?id=com.humanprojectbf.database3
Contacts : Tél : (+235) 66 20 06 56 / (+226) 02 60 33 33 (Numéro Whatsapp)
Date limite de dépôt des dossiers : 15 Octobre 2021
NB : Seuls les candidats présélectionnés seront contactés pour un complément de dossier.
Visitez également le Centre de Bilan de Compétences de Human Project via : www.bilan.humanprojectbf.com

Pré-requis pour ce poste

Voir des offres similaires

Il n'y a pas d'autres offres similaires